Quel salaire pour une aide à domicile

Comme toutes autres professions, le métier d’aide à domicile a ses spécificités. Citons par exemple la rémunération qui varie selon plusieurs facteurs tels que le nombre d’heures de travail et les congés. Pour vous aider à calculer le salaire d’aide à domicile, nous avons collecté l’ensemble d’informations nécessaires.

La rémunération dépend de la qualification du salarié ainsi que de l’effort et des services fournis.Toutefois, le salaire de l'aide à domicile est négociable tout en étant encadré par la convention collective. En effet, pour calculer le salaire de l’aide à domicile, il faut prendre en considération la convention collective particulière, la revalorisation annuelle du Smic, les avantages en nature, les congés payés, travail de nuit etc.
En effet, les relations salariés-employeurs sont réglés par la convention collective nationale du particulier employeur du 24 novembre 1999, qu'ils aient choisi le dispositif du chèque emploi-service ou non, le salaire brut ne peut en aucun cas être inférieur ou égal ni au smic "7,61 Euros au 1er juillet 2004" ni au salaire minimum fixé par la convention qui arbitre la classification et l’ancienneté de l’employé.

Venant maintenant à la revalorisation des salaires: en une moyenne d’une fois par an minimum et généralement avant l’été, les syndicats des salariés et la FEPEM (fédération nationale des particuliers employeurs) représentante des employeurs revalorisent les salaires minimaux. Cette revalorisation sera appliquée dans tout le territoire national juste le mois qui suit la date de publication au journal officiel de l’arrêté d’extension de l'accord. Notez que le salaire ne doit pas être inférieur au Smic. Par conséquent, lors de la revalorisation, il faut veiller à ce que le salaire conventionnel versé à l'employé ne soit pas inférieur au Smic.

Il Faut aussi savoir que les aides à domiciles bénéficient de quelques avantages en nature : les repas pris chez l’employé et la possibilité d’être logé par son employeur. Toutefois, ces avantages en natures sont à soustraire du salaire net à payer. Cette valeur dite forfaitaire est fixée à 4,05 Euros par repas et à 60 Euros pour le logement, tout de même la déduction au titre du logement peut accroitre si les équipements ou la signification du logement le confirme.
Pour finir, comme tous les salariés, les aides à domiciles ont droit à des congés payés, ce congé payé s’élève à 5 semaines pour une année complète de travail, en même temps l’employeur qui a choisi les chèques emploi service devra majorer chaque mois le salaire total de 10% au titre des congés payés.
Il existe de différentes formules pour les autres employeurs qui doivent en choisir la plus rentable vis-à-vis de l’intérêt de leur salarié :

  • Une indemnité égale à 1/6 du salaire hebdomadaire pour chaque jour de vacances.
  • 10% des rémunérations brutes versées entre le début de juin de l’an passé et la fin du mois de mai de l’année en cours.
  • Ce que l’aide à domicile aurait reçu s’il avait accompli son devoir

Le travail de nuit est également à prendre en considération lors du calcul de la rémunération. En effet, au cas où le salarié dort sur place dans une chambre séparée et que son intervention est ponctuelle, la mise à disposition d'une chambre ne représente pas un avantage en nature.